Le MOTD: le petit message de bienvenue qui s’affiche quand une connexion SSH est effectuée vers un serveur. C’est le fameux petit message avec des informations intéressantes sur la machine ou encore avec la dernière date de connexion. Certes ce message apporte pas mal d’informations et peut-être modifié. Il existe plusieurs manières de le faire: la modification de base et la version pimpée que je mettrai en lien en bas.

Personnellement, j’ai choisi le chemin du pimpage et voilà ce que ça donne:

MOTD Pimpé

La modification de base

Il s’agit juste de modifier le MOTD (Message Of The Day) de base qui se trouve dans /etc/motd. Il suffit de

sudo vim /etc/motd

pour le modifier et c’est tout. Il ne faut évidemment pas oublier de sauvegarder.

Cette modification aura pour effet de modifier le MOTD de base, sans plus. Maintenant, passons à la version plus pimp.

La version pimpée

La version pimpée demande un peu plus de manipulations mais cela peut bien rendre selon votre imagination. Le MOTD pimpé peut être fait avec n’importe quel langage, tant qu’il peut être exécuté. Le mien a été fait avec du PHP mais vous pouvez le faire avec une touche de Ruby ou en Bash pur, voire pour les plus exotiques, avec Go ou Rust.

Il faudra évidemment faire le MOTD pimpé. Le mien peut être trouvé sur le repository dédié sur mon instance Gogs.

Il faudra aussi vider le motd par défaut en laissant /etc/motd vide de contenu et éditer /etc/profile à la place avec un petit

sudo vim /etc/profile

Dedans, à la fin du fichier, insérer la ligne qui permettra de lancer le MOTD personnalisé. Dans mon cas, avec le script que j’ai concocté, j’ai ajouté la ligne suivante:

/etc/profile.d/motd/motd.php

Le fichier doit être exécutable si lancé ainsi. Fermer le fichier et tenter de se reconnecter. Si y’a des petites erreurs, pas de panique: cela ne va pas empêcher d’afficher l’invite de commande habituelle.

Et voilà. Ce n’est pas si compliqué de se faire un petit MOTD pimpé qui peut afficher des informations diverses et variées sur une machine.