Un navigateur qui fait adblocker en même temps pour protéger votre vie ? Je vous présente Brave, le navigateur web du lion. Depuis dimanche, je me suis mis à l’essayer pour ce que je fais comme toujours: du développement. Je parlerai des fonctionnalités ainsi que de mon retour d’expérience.

Fonctionnalités

Niveau fonctionnalités, c’est assez standard avec un petit plus: le navigateur intègre un bloqueur de publicités et de traqueurs. Je ne sais pas quoi commencer, alors je pense que je j’irai par la liste des onglets.

La liste des onglets

En survolant un onglet non actif, on peut voir son contenu, ce qui peut être pas mal si on ne sait plus qui est qui dans les onglets du même nom. Le reste reste assez classique avec la possibilité de les ordonner

La barre d’adresse ?

La barre d’adresse affiche le temps de chargement à la fin du… chargement !

Autrement, voici à quoi ressemble la barre d’adresse: Barre d'adresse de Brave

Comme on peut le constater, la barre est assez enrichie avec les informations des pages.

La page du nouvel onglet

La page par défaut est assez jolie à regarder. En plus d’afficher les stats sur les pisteurs et les publicités bloqués, les passages en HTTPS et le nombre de secondes économisées sur le chargement, une image de fond est affiché sur divers thèmes.

Les paramètres

Brave est assez personnalisable concernant les paramètres généraux, recherche, onglets, etc. Quelque chose que j’aurais bien voulu avoir par contre, ce sont les paramètres sur les proxys. En effet, j’ai installé depuis peu un petit truc sympa appelé I2P, chose que j’en reparlerai sûrement dans un autre article. Sinon, niveau extensions, je n’ai pas trouvé grand-chose à part quelques unes incluses avec le navigateur.

Et puis comme vous bloquez les publicités, vous pouvez rénumérer vos sites préférés qui ne peuvent pas se faire quelques sous sur la publicité bloquée. Cela peut remédier au problème éthique concernant les adblockers qui laissent les auteurs de site sans un centime pour rester en activité. Vous pouvez retrouver cette fonctionnalité dans l’onglet “Paiements” dans les préférences.

Mon avis

Après les quelques fonctionnalités, je vais donner mon avis sur ce navigateur.

Les pours

Il y a pas mal d’aspect qui ont fait que j’aime Brave. Les voici:

  • Bloqueur de publicité inclus pour protéger notre vie privée
  • Moyen de rénumérer les éditeurs qui vivent de publicité, même en bloquant leurs pubs
  • Personnalisable
  • Page du nouvel onglet élégante
  • Interface épurée

Les contres

Par contre, il y a certaines fonctionnalités que j’aurais bien voulu voir dans Brave. Les voici:

  • Paramétrage de proxy
  • Plus d’extensions, du moins un market
  • Inspecteur (devtools) dockable. Il s’ouvre dans une nouvelle fenêtre sans moyen de le docker en bas / sur le côté.
  • Le fait que je ne puisse pas utiliser les boutons sur le côté de ma souris pour aller en avant / arrière

En conclusion

Brave est un navigateur avec des potentiels de développement. Même si j’utilise mon fichier /etc/hosts pour refuser les requêtes de beaucoup de sites, avoir un navigateur web qui le fait nativement c’est vraiment pas mal. Enuiste, question du devtools, il y a le coup de la fenêtre qui n’est pas dockable qui m’a un peu déçu. A moins que je sois un boulet, je n’ai pas encore vu de market permettant de télécharger des extensions, ce qui peut ne pas plaire à ceux qui ont une petite collection d’extensions utilisées.

Par contre, il conviendra à une personne lambda qui veut un moyen de bloquer les publicités mais en même temps de financer les sites qu’ils veulent. Il convient aussi pour une utilisation “ordinaire” pour surfer sur le web.

C’était mon avis, je vous invite à le télécharger et à l’essayer afin de vous faire votre propre avis sur le sujet.