Tout est dans le titre. Plus sérieusement, je souhaite supprimer mon compte Facebook (abbrégé FB dans cet article) pour des raisons diverses et variées dont certaines sont liées à l’actualité.

Mais ne vous en faites pas: il n’y a pas que FB et Twitter sur l’immense toile qu’est Internet. Il y a aussi Mastodon ainsi que Diaspora* qui sont d’excellentes alternatives libres et respectueuses de la vie privée. Pour ceux qui veulent continuer à voir mes conneries que je peux bien mettre, je suis sur Mastodon l4p1n@miaou.drycat.fr et sur Diaspora*. Essayez, vous ne regretterez pas d’avoir fait le voyage.

Il y a une particularité que j’apprécie sur ces réseaux sociaux: ils sont décentralisés. Concrètement, vous n’avez pas un silo de données à un seul endroit, sous la main d’une seule entreprise sur un seul territoire mais plutôt un réseau de ce même logiciel à travers le monde. L’unification du réseau se fait à travers un protocole ingénieux qui permet les nœuds de communiquer entre eux les interactions des utilisaeurs.

Si vous le souhaitez, vous pouvez même héberger une instance (copie) de ce logiciel sur votre serveur et rejoindre le réseau. Et si vous êtes nuls en informatique ou à ce qui touche aux serveurs, vous pouvez choisir une instance existante qui vous correspond selon vos centres d’intérêts. Il y en a pour tous les goûts.

L’actualité

Une nouvelle a fait le tour: des données des utilisateurs de FB ont fuité et sont atterit dans les mains d’une entreprise britanique nommée, me semble-t-il, Analytica Cambridge ou un truc du style.

Personnellement, cela ne me surprend pas. FB a toujours fait des données que lui laissent ses utilisateurs son cheval de bataille pour engendrer des chiffres d’affaires colossaux de quelques miliards de dollars américains. De plus, les paramètres de confidentialité sur FB sont tordus comme pas permis et sont assez ambigüs pour les utlisateurs qui préfèreront les laisser par défaut.

Le hashtag #deletefacebook n’a pas passé inaperçu sur les réseaux sociaux, y compris Mastodon. Les messages accompagnés de ce hashtag ont bien invité les utilisateurs de FB à le quitter et de choisir d’autres réseaux.

Un pouet de @omanreagan@scholar.social que je viens de voir passer dans ma timeline Mastodon dit:

Most importantly, stop putting institutional events on Facebook, stop using it at universities, stop making participation in Facebook mandatory through your institutional, organization, and activist roles. You can be online, and social, and connected without supporting Facebook.

En Français, cela donne:

Plus important encore, cessez de mettre des événements institutionnels sur Facebook, cessez de l’utiliser dans les universités, cessez de rendre la participation à Facebook obligatoire par le biais de vos rôles institutionnels, organisationnels et activistes. Vous pouvez être en ligne, et social, et connecté sans soutenir Facebook.

Merci Deepl pour la traduction, j’avais la flemme

Mon cas personnel

Je ne suis plus du tout actif sur FB depuis belle lurette et je pense sérieusement à supprimer le compte qui y est…

Si vous voulez me revoir sans devoir passer par FB, passez donc sur Mastodon ou Diaspora*.