Après le billet de blog de Dryusdan, j’aimerais exposer ma situation et ce qu’il en est pour moi. En effet, il a clairement mentionné qu’être un CHATONS était coûteux en temps et argent, chose avec laquelle je suis d’accord. D’autant plus qu’avec plusieurs services, il faut un serveur assez puissant pour tout faire tourner au poil.

Il a décidé de discontinuer quelques services et c’est un choix que je comprends tout à fait et que je respecte.

Ma situation avec ce que je sers au public

Vous savez certainement que ce blog ou encore que mon instance Gitea, voire la page de status sont auto-hébergés sur un serveur physique chez moi, un Raspberry Pi. Le bot Discord a dû être déplacé pour des raisons de performances à la suite d’une mise à jour du code qui n’a pas été comme j’ai initialement prévu.

Gratuit ?

Depuis l’extérieur, si on ne fait pas attention à l’infrastructure derrière, tout ce petit monde semble gratuit. Dans la réalité, cela ne l’est pas…

En effet, il faut commencer par la facture d’électricité avec le Raspberry Pi ainsi qu’un NAS et un switch qui sont allumés en permanence. Ensuite, pour exposer sur Internet, il faut prendre en compte des frais supplémentaires dont le nom de domaine et l’achat du matériel.

Ensuite, il y a le temps qui entre en compte pour maintenir à jour et effectuer les actions administratives nécessaires. En tant qu’étudiant, mon plan horaire me laisse encore un peu de marge de manœuvre. Mais bientôt, avec d’autres obligations (que je ne détaillerai pas) de la vie réelle, ce temps sera réduit d’une manière ou d’une autre.

Mais alors comment tu fais ?

Pour le moment, je laisse les choses comme elles sont: pas de bouton de dons, pas de publicité. Une fois que je suis réglé avec le bazar qui se passe dans la vie réelle, je pourrais éventuellement proposer de me faire des dons.

Mais pourquoi pas la publicité ?

Hors de question. Je refuse d’échanger la vie privée de mes visiteurs contre une somme d’argent qui sera de toutes manières trop faible pour que ce soit rentable. Et même si le nombre de visiteurs viendrait à augmenter, je refuse tout de même d’échanger la vie privée de mes visiteurs contre une somme d’argent et de la publicité à afficher.